La Schola René d'Anjou

La Schola René d'Anjou
Choeur Schola René d'Anjou

16 mars 2011

Week-end en Vendée

Par une (pas très) belle journée du 12 mars 2011, nous partons direction la Roche sur Yon, où nous attend une équipe de choc.

Après deux heures de trajet sous la pluie nous sommes bien contents de retrouver nos amis dans une petite salle juste à côté du lieu de concert.

A peine le temps de se reposer, et il faut déjà se relever pour la répétition.


Nous commençons par une mise au point de notre morceau commun, un motet de Mendelssohn à huit voix "Denn er hat seinen Engeln befohlen über dir". Nos choeurs s'accordent plutôt bien, et à près de 80 choristes cela sonne bien mieux que tous seuls, nous sommes ravis (et les chefs soulagés !)

Ensuite les "Roland" (comprendre : le choeur Roland de Lassus) répètent.


Puis c'est au tour des "René" (comprendre : la Schola René d'Anjou.


Après un encas substantiel où la photographe était trop occupée (à faire un sort à une merveilleuse brioche vendéenne accompagnée de gelée de coings maison tout à fait fameuse) pour prendre des photos, c'est l'heure du concert.

Les Roland ouvrent le bal.


Puis les René.


Les choristes très concentrés pour la Guerre de Janequin, donné en concert pour la première fois, morceau assez sportif, très applaudi à notre grand plaisir !



Enfin les deux choeurs pour le Mendelssohn qui sera bissé tant il est plaisant de la chanter tous ensemble !


Assez las, nous sommes gentiment convoyés par nos "logeurs" jusqu'à la salle de réjouissance, où nous découvrons totalement stupéfaits un immense buffet très joliment décoré, et apprenons avec une stupéfaction encore plus grande que ce n'est que l'apéritif !!

Après l'effort, le réconfort est immense et immédiat.


Nous faisons un sort à une choucroute de la mer tout à fait excellente, servie chaude à table.


Le repas est entrecoupé d'animatiosn concoctées par une équipe de choc.


Ainsi que, bien sûr... de chants !


Couchés bien tard, les plus courageux se lèvent pour aller profiter de la Vendée. Le soleil n'est pas de la partie, mais la mer grise à son charme.


Les mosaïques de l'île Penotte sont tout à fait surprenantes et nous ne regrettons pas le déficit de sommeil !


Heureusement tout le monde est bien équipé de parapluies et autres capuches.


Le groupe se rend ensuite dans une exploitation ostréicole qui nous est présentée par un monsieur passionné et - donc - passionnant.




Nous sommes fin prêts pour une dégustation d'huîtres !


Et effectivement elles nous attendent, à côté d'un buffet extrêmement appétissant préparé par tous les Roland. Chacun a rivalisé de talent et on se fait un plaisir de goûter à tout.


Une petite tartine de beurre et mogettes chaude nous cale bien, et nous chantons à nouveau, menés par une conteuse/historienne/animatrice hors pair, qui nous initie au patois local...


Et il est l'heure de repartir... Au revoir et merci amis Roland, les Renés ont passé un week-end inoubliable, et espèrent continuer ainsi nos échanges !

Billet antidaté pour plus de clarté

Aucun commentaire: